Bienvenue en Croatie !

5 jours pour visiter les joyaux de la Croatie, prêts pour le marathon ?

JOUR 1 #TROGIR

Nous atteignons avec difficulté la ville de Trogir, classée ville archéologique.

Facile d’accès, c’est plutôt notre voiture de location qui a bien du mal à s’adapter au relief escarpé des côtes Dalmate.

Pour respecter notre petit budget, nous avons en effet opté pour un modèle, disons, un peu rudimentaire…

À notre arrivée, nous sommes surpris par la couleur si pure de l’eau. Un bleu propre à la mer Adriatique.

En s’approchant, un petit port intérieur s’offre à nous, bordé de petits restaurants.

Une tour survivante d’un poste de guet se profile au bout de cette jetée.

Un conseil, même si la vie à 360 degrés est splendide, l’entrée qui est assez chère nous a un peu refroidie, à vous de juger… 

Pour une ville aussi pittoresque, des yachts surdimensionnés (jusqu’à abriter un garage à jet ski et un ascenseur intérieur), sont amarrés le long du quai.

Encore un aspect surprenant de la Croatie, mélange d’ancienneté, un peu rustique, et de modernité bling-bling.

Vous pouvez aller les yeux fermés au restaurant Mirkec, dans lequel nous avons dégusté des poissons fraîchements pêchés (pour ma part dorade sur un lit de courgette agrémentée d’un simple filet d’huile d’olive et de sel et poivre).

Pour nous qui sommes habitués aux produits raffinés à l’extrême, cette cuisine épurée a ouvert notre palais à des saveurs simples et vraies.

En plus d’un prix très raisonnable, les produits que vous trouverez en Croatie sont d’une qualité rare. Je n’ai jamais autant mangé de fruits et légumes !


À ce sujet, lorsque vous sillonnerez la côte, ne soyez pas surpris d’apercevoir au milieu de nulle part de petites baraques tenues par des maraîcher, qui y vendent leurs récoltes (les nectarines, tomates et pastèques ont un goût inégalé, à chaque bouchée j’ai eu l’impression de redécouvrir des saveurs de “vrais” fruits. Pour un prix dérisoire, n’hésitez pas à faire une cure vitaminée !

Perdez-vous dans les ruelles étroites. Un peu plus loin et à côtés de nombreux ateliers de peintres exposés à ciel ouvert se dresse devant nous la cathédrale Saint Laurent, entre style roman et gothique.

En plus de son campanile, je vous recommande de vous arrêter quelques instants pour détailler l’immense portail qui reprend des fresques de l’ancien testament d’une part et d’autre part du nouveau testament. Je l’ai appris ensuite, cette Cathédrale a été inscrite au patrimoine de l’UNESCO en 1997 et on comprend pourquoi.

Profitez-en pour visiter la Chapelle Saint Jean qui est une pépite de la renaissance.

Pour clôturer cette journée idyllique et avant de reprendre la route dans notre super bolide, nous avons fait une halte sur une petite plage située en face de la ville afin de nous rafraîchir et d’ancrer ce panorama pour longtemps dans nos mémoires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *